Accès au site santé Retour à la page d'accueil
Accueil du site baignades.sante.gouv.fr
Actualités à signaler
Qualité des eaux de baignade
Organisation du contrôle sanitaire
Conseils et recommandations
Eau & Santé

Conseils et recommandation

 

Sommaire

 
 

La noyade

publié le 27 aout 2019
 
 
La noyade peut survenir en mer, dans les lacs, les étangs, les plans d'eau, les rivières et les piscines. En France, les noyades sont responsables de plus de 1000 décès chaque année et sont la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Respectez les principes élémentaires de prévention suivants pour limiter les risques d'accident.
  • Privilégiez les zones de baignade surveillées.
  • Respectez strictement les consignes de sécurité.
  • Ne quittez jamais des yeux vos enfants quand ils jouent au bord de l’eau et ne les laissez jamais seuls dans l’eau.
  • Equipez vos enfants de brassards ou d’un maillot de bain à flotteurs.
  • Ne surestimez pas votre niveau de natation.
Enfant portant des brassards
Attention à l'hydrocution
enfant exposé au soleil
L'hydrocution est un accident fréquent qui survient l'été. Il correspond à un refroidissement brutal intervenant souvent à la suite d'une entrée trop rapide dans l’eau et dû à une trop grande différence de température entre la peau et l'eau. Ce choc thermique peut entraîner une perte de connaissance dans l'eau et entraîner la noyade.

Quelques signes peuvent précéder l'hydrocution. Il sont malheureusement trop souvent négligés. Ce sont : les maux de tête, les crampes, l'angoisse,... Devant l'apparition de l'un de ces signes, tout nageur doit se rapprocher de la plage et sortir de l'eau le plus rapidement possible.
D'une façon générale, respectez les consignes suivantes :
  • Entrez de manière progressive dans l'eau, particulièrement lorsque l'eau est froide et que vous vous êtes exposé au soleil.
  • Evitez les expositions au soleil trop prolongées.
  • Evitez de vous baigner après avoir consommé de l'alcool ou mangé un repas copieux.
 
En cas d'accident, alertez le service de surveillance ou appelez les numéros d'urgence
Pompiers : 18
Samu : 15
Numéro unique d'urgence européen : 112
 
En savoir plus :

Santé Publique France, avec le soutien du ministère des Solidarités et de la Santé, du ministère de l'Intérieur, du ministère des Sports et du ministère de la Transition écologique et solidaire, réalise tous les trois ans l'enquête NOYADES, dont l'objectif est de recenser toutes les noyades ou quasi-noyades suivies d'une prise en charge hospitalière (passage aux services d'urgence ou hospitalisation) ou d'un décès pendant l'été entre le 1er juin et le 30 septembre en France (territoire métropolitain et outre-mer).

Quelles précautions prendre avant de se mettre à l'eau ?
  • Privilégiez les zones de baignade surveillées. Sinon, vérifiez que la baignade n'est pas interdite ou que la zone n'est pas dangereuse en vous renseignant sur la nature des vagues, des courants et des marées, lorsque vous arrivez sur le lieu de séjour.
  • Assurez-vous que les conditions de baignade ne vont pas devenir dangereuses au cours de la journée en consultant régulièrement les bulletins météo.
  • Prévenez vos proches lorsque vous allez vous baigner. Dans l'eau, fixez-vous aussi un point de repère sur la terre ferme pour revenir à votre point de départ.
  • Respectez strictement les consignes des sauveteurs.
  • Ne vous baignez jamais si vous ressentez le moindre frisson ou trouble physique.

Quelles précautions prendre pendant la baignade ?
  • Rentrez progressivement dans l'eau.
  • Ne laissez jamais les enfants seuls dans l'eau. Baignez-vous en même temps qu'eux pour ne pas les perdre de vue.
  • Méfiez-vous des bouées et autres articles flottants (matelas, bateaux pneumatiques .), ils ne protègent pas de la noyade.
  • Soyez vigilant dans les vagues. Il est possible de s'amuser dans les vagues, mais faites attention à leur zone d'impact.
  • Equipez vos enfants de brassards ou d'un maillot de bain à flotteurs adapté à la taille dès qu'il sont à proximité de l'eau.
  • Ne surestimez pas votre niveau de natation, souvenez-vous qu'il est plus difficile de nager en milieu naturel qu'en piscine.

Que faire en cas d'imprévu ?
  • Ne luttez pas contre le courant et les vagues pour ne pas vous épuiser.
  • Allongez-vous sur le dos pour vous reposer ou appeler à l'aide.
  • Laissez-vous flotter dans la mesure du possible.
  • Evitez de paniquer même lorsque la situation est inhabituelle.